PI Services

Le blog des collaborateurs de PI Services

Sécurité : Windows KB pour Ransomware – PETYA

Le rançongiciel Petya est apparu fin juin en Ukraine pour ensuite se propager rapidement partout dans le monde.

Il s’agirait d’une variante de WannaCrypt qui était apparu en début d’année.

 

Se protéger

Si vous n’avez pas encore été infectée, vous devez vérifier que vos postes disposent des dernières mises à jour et de les installer si ce n’est pas le cas.

Pour agir rapidement vous pouvez installer uniquement la KB qui correspond à votre système d’exploitation en regardant la liste sur cette article https://blog.piservices.fr/post/2017/05/30/securite-kb-pour-wanna-cry et de se rendre sur le catalogue de Microsoft pour le télécharger http://www.catalog.update.microsoft.com/home.aspx.

 

Vérifier avec WSUS

Si vous disposez d’un serveur WSUS vous pouvez vérifier depuis la console si votre parc informatique est protégé. Pour se faire il faut se rendre dans l’onglet Updates -> Security Updates -> Search

clip_image002

Dans la fenêtre qui apparaît vous devez rentrer la KB souhaitez par exemple : 4012212

clip_image003

Lorsque vous regardé le report de la KB (en double cliquant dessus) vous verrez :

  • La description de la KB
  • Les groupes qui approuvent cette KB
  • L’état de déploiement par rapport à vos machines

clip_image004

Microsoft a également sorti un script qui permet de savoir si votre machine dispose du patch ou non. Le seul prérequis est de disposer au minimum de Windows PowerShell 2.0. https://support.microsoft.com/fr-be/help/4023262/how-to-verify-that-ms17-010-is-installed

Voici le script :

[reflection.assembly]::LoadWithPartialName("System.Version")
$os = Get-WmiObject -class Win32_OperatingSystem
$osName = $os.Caption
$s = "%systemroot%\system32\drivers\srv.sys"
$v = [System.Environment]::ExpandEnvironmentVariables($s)
If (Test-Path "$v")     {     Try         {         $versionInfo = (Get-Item $v).VersionInfo         $versionString = "$($versionInfo.FileMajorPart).$($versionInfo.FileMinorPart).$($versionInfo.FileBuildPart).$($versionInfo.FilePrivatePart)"         $fileVersion = New-Object System.Version($versionString)         }     Catch         {         Write-Host "Unable to retrieve file version info, please verify vulnerability state manually." -ForegroundColor Yellow         Return         }     }
Else     {     Write-Host "Srv.sys does not exist, please verify vulnerability state manually." -ForegroundColor Yellow     Return     }
if ($osName.Contains("Vista") -or ($osName.Contains("2008") -and -not $osName.Contains("R2")))     {     if ($versionString.Split('.')[3][0] -eq "1")         {         $currentOS = "$osName GDR"         $expectedVersion = New-Object System.Version("6.0.6002.19743")         }      elseif ($versionString.Split('.')[3][0] -eq "2")         {         $currentOS = "$osName LDR"         $expectedVersion = New-Object System.Version("6.0.6002.24067")         }     else         {         $currentOS = "$osName"         $expectedVersion = New-Object System.Version("9.9.9999.99999")         }     }
elseif ($osName.Contains("Windows 7") -or ($osName.Contains("2008 R2")))     {     $currentOS = "$osName LDR"     $expectedVersion = New-Object System.Version("6.1.7601.23689")     }
elseif ($osName.Contains("Windows 8.1") -or $osName.Contains("2012 R2"))     {     $currentOS = "$osName LDR"     $expectedVersion = New-Object System.Version("6.3.9600.18604")     }
elseif ($osName.Contains("Windows 8") -or $osName.Contains("2012"))     {     $currentOS = "$osName LDR"     $expectedVersion = New-Object System.Version("6.2.9200.22099")     }
elseif ($osName.Contains("Windows 10"))     {     if ($os.BuildNumber -eq "10240")         {         $currentOS = "$osName TH1"         $expectedVersion = New-Object System.Version("10.0.10240.17319")         }     elseif ($os.BuildNumber -eq "10586")         {         $currentOS = "$osName TH2"         $expectedVersion = New-Object System.Version("10.0.10586.839")         }     elseif ($os.BuildNumber -eq "14393")         {         $currentOS = "$($osName) RS1"         $expectedVersion = New-Object System.Version("10.0.14393.953")         }     elseif ($os.BuildNumber -eq "15063")         {         $currentOS = "$osName RS2"         "No need to Patch. RS2 is released as patched. "         return         }     }
elseif ($osName.Contains("2016"))     {     $currentOS = "$osName"     $expectedVersion = New-Object System.Version("10.0.14393.953")     }
elseif ($osName.Contains("Windows XP"))     {     $currentOS = "$osName"     $expectedVersion = New-Object System.Version("5.1.2600.7208")     }
elseif ($osName.Contains("Server 2003"))     {     $currentOS = "$osName"     $expectedVersion = New-Object System.Version("5.2.3790.6021")     }
else     {     Write-Host "Unable to determine OS applicability, please verify vulnerability state manually." -ForegroundColor Yellow     $currentOS = "$osName"     $expectedVersion = New-Object System.Version("9.9.9999.99999")     }
Write-Host "`n`nCurrent OS: $currentOS (Build Number $($os.BuildNumber))" -ForegroundColor Cyan
Write-Host "`nExpected Version of srv.sys: $($expectedVersion.ToString())" -ForegroundColor Cyan
Write-Host "`nActual Version of srv.sys: $($fileVersion.ToString())" -ForegroundColor Cyan
If ($($fileVersion.CompareTo($expectedVersion)) -lt 0)     {     Write-Host "`n`n"     Write-Host "System is NOT Patched" -ForegroundColor Red     }
Else     {     Write-Host "`n`n"     Write-Host "System is Patched" -ForegroundColor Green     }
#

Voici le résultat de se script exécuté sur un poste patché et non patché.

clip_image005

clip_image006

 

Information :

Si vous êtes déjà touché par le rançongiciel, la première chose à faire est d’isoler tous les équipements identifiés comme étant contaminés en les débranchant du réseau afin de contenir l’action du programme. De plus vous devez si possible mettre en veille prolongé la machine ou de la mettre hors tension pour arrêter l’action du programme et de ne surtout pas payer la rançon.

Vous pouvez lire également deux notes de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) qui permet de savoir quelle attitude adopter avant et après une attaque rançongiciel.

http://www.cert.ssi.gouv.fr/site/CERTFR-2017-INF-001/CERTFR-2017-INF-001.html

http://www.ssi.gouv.fr/actualite/alerte-campagne-de-rancongiciel-3/

Erreur lors du gpprep lors d'une migration AD 2003 vers AD 2016

 

Dans le cadre d'une migration depuis des contrôleurs de domaines Windows Server 2003 vers des contrôleurs de domaine en Windows Server 2016 après avoir effectué l'extension du schéma ainsi que le forestprep et le domainprep avec succès, le gpprep échoue avec l'erreur suivante:

Gpprep operation 3 failed.

Upgrade of domain Group Policy Objects failed.

Adprep encountered a Win32 error.
Error code: 0x41 Error message: Network access is denied.

Le cas initial dans lequel cette erreur a été rencontrée est le suivant:

  • Extension du schéma, forestprep, domainprep, gpprep exécutés depuis un serveur Windows Server 2016, qui n'est pas contrôleur de domaine et qui est en WORKGROUP et un compte ayant les droits suffisants. En effet l'upgrade de schéma depuis un serveur en workgroup est possible en spécifiant les crédentials et les foret/domaine en paramètres sur les différentes commandes.

L'upgrade a ensuite été de nouveau tentée dans le cadre suivant:

  • Extension du schéma, forestprep, domainprep, gpprep exécutés depuis un serveur Windows Server 2016, qui n'est pas contrôleur de domaine et qui est membre du domaine.

Résultat: Même erreur que dans le cas initial.

Enfin, l'upgrade a été lancée dans l'environnement suivant:

  • Extension du schéma, forestprep, domainprep, gpprep exécutés depuis un serveur Windows Server 2016, qui a été promu contrôleur de domaine au préalable et donc membre du domaine.

Résultat: Gpprep réussi.

Le fait que le GPPREP échoue, n'est pas un point bloquant pour le passage vers AD 2016, cependant il pourrait y avoir des répercussions sur les différentes GPO existantes si les modifications réalisées par le GPPREP ne sont pas appliquées correctement.

Il est également possible de faire l'ensemble des opérations depuis un serveur 2016 qui n'est pas encore contrôleur de domaine, et si le gpprep échoue, le relancer plus tard, une fois le serveur promu en tant que contrôleur de domaine.

 

Windows Serveur : Extraction des configurations DHCP

Attention ne s'applique qu'à partir de  Windows Server 2012 et Windows 8.

Comment connaitre rapidement les configurations DHCP du domaine? Eh bien, avec Powershell.

 

Lister les serveurs DHCP du domaine:

Pour lister les serveurs DHCP du domaine vous pouvez utiliser la commande:

Get-DhcpServerInDC

Cette commande vous retournera par défaut :

  1. l'adresse IP du ou des serveurs
  2. Le nom Dns du ou des serveurs

Lister les scopes DHCP:

Pour lister les scopes DHCP et leurs configurations vous pouvez utiliser la commande suivante:

Get-DhcpServerv4Scope

Par défaut cette commande vous retournera les éléments suivants:

  1. L'étendue
  2. Le masque sous réseau
  3. Le Nom du scope
  4. L'état (Actif ou Inactif)
  5. L'adresse IP de début
  6. L'adresse IP de fin
  7. La durée des baux

Bien sur il est possible de récupérer d'autres informations si vous le souhaitez.

Obtenir des informations sur les scopes:

Pour obtenir des informations sur l'utilisation des scopes vous pouvez utiliser la commande suivante:

 

Get-DhcpServerv4ScopeStatistics

 

Cette commande retourne :

  1. L'étendue
  2. Le nombre d'adresses libres
  3. Le nombre d'adresses utilisées
  4. Le pourcentage d'utilisation
  5. Le nombre d'adresses réservées
  6. Le nombre d'adresses en attente de distribution (normalement 0)
  7. Le nom de l'étendue globale

Peut on scripter tout ça?

Il vous est possible d'exécuter toutes ces commandes à distance via "invoke-command" ou "Enter-PSSession" sauf la commande "Get-DhcpServerInDC".

Donc il est possible de scripter toutes ces commandes et avoir une belle extraction sans se connecter au serveur à condition de déjà posséder la résultante de  "Get-DhcpServerInDC".

Sinon vous pouvez aussi exécuter un script depuis le serveur, mais bon ça, c'est quand même moins "Secure".

Plus d'informations sur : 

https://technet.microsoft.com/library/jj590751(v=wps.620).aspx

 

 

Activer le démarrage automatique AppLocker sur Windows Server 2016

AppLocker est une fonctionnalité permettant de spécifier les utilisateurs ou groupes de votre organisation pouvant exécuter des applications particulières en fonction de l’identité unique des fichiers. Si vous utilisez AppLocker, vous pouvez créer des règles pour autoriser ou refuser l’exécution d’applications.

AppLocker peut, par exemple, être utilisé dans le cadre d’un déploiement d’une infrastructure PKI d’entreprise à deux niveaux afin de sécuriser l’autorité de certification racine.

Cependant, sur la version Windows Server 2016 et  il n’est actuellement pas possible de programmer le démarrage automatique du service AppIDSvc via l’interface graphique, ni même par GPO comme indiqué par Microsoft.

L’erreur suivante apparait quand on essaye d’appliquer le paramètre “Démarrage automatique” :

image

Afin que le service AppIDSvc se lance de manière automatique à chaque démarrage il faut modifier la clé de registre suivante:

Valeur: Start=2

Clé: HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\AppIDSvc

image

Une fois la clé modifiée, redémarrez le service.

Le service est maintenant en démarrage automatique:

image