PI Services

Le blog des collaborateurs de PI Services

Skype for Business - Retour d'expérience sur la mise en place de la téléphonie 1/3

Contexte

La téléphonie d'entreprise est une pièce importante du SI. La migration de celle-ci est un projet majeur qui doit être bien préparé. Cet article divisé en trois parties est un retour d'expérience sur la migration d'une téléphonie VOIP/TOIP vers une Skype for Business. La première partie traitera des possibilités qu'offre la solution Skype for Business. La seconde partie traitera des différents aspects qui doivent être pris en compte lors de la migration. Enfin la troisième partie traitera des solutions connexes à Skype for Business qui d'augmenter le catalogue de fonctionnalités de la solution.

Les architectures possibles

Le déploiement de la téléphonie à travers Skype for Business est possible de trois façon :

  • Architecture OnPremise
  • Cloud PBX
  • PSTN Calling (à venir)

L'architecture OnPremise implique que l'ensemble de la solution soit hébergé en interne. L'architecture Cloud PBX correspond à une architecture Skype for Business Online (Office 365) et une sortie PSTN en interne. L'architecture PSTN Calling est quant à elle entièrement online. Cette architecture n'est pas encore disponible en France. Les différentes architectures sont définies au lien suivant : https://technet.microsoft.com/en-us/library/mt612869.aspx.

Mon retour d'expérience porte sur un déploiement entièrement OnPremise. L'ensemble de l'architecture déployée l'a été directement au DataCenter du client.

Une infrastructure redondée

La téléphone est un élément important dans une société, son architecture doit donc être hautement disponible. De plus, contrairement à la messagerie la voix est un service en temps réel, l'architecture doit également être réactive.

Ces deux contraintes (haute dispo et performance) compliquent le design de l'architecture.

Architecture physique ou virtuelle ?

Pour Skype for Business, Microsoft supporte une architecture composée de machines physiques ou virtuelles. Cependant Microsoft recommande fortement une architecture physique. Cette recommandation s'appuie sur le besoin de la performance et pour éviter tous problèmes liés à la couche de virtualisation.

Pool de serveurs et multi-sites

Skype for Business intègre nativement un système de pool de serveurs afin de gérer la haute disponibilité du service. Il est ainsi possible d'avoir une architecture redondée sur un seul site.

Bien sur cette haute disponibilité native n'est pas à toute épreuve si l'architecture est présente sur un seul site. Avoir une architecture multi-sites permet de se prémunir des risques tels que les inondations, les feux, les coupures de liens...

Les rôles à déployer

Pour pouvoir déployer la téléphonie, il est indispensable de déployer les rôles Skype suivants :

  • Front-End : serveur principal où les clients se connectent, il est recommandé d'en avoir entre 3 et 12 dans un pool
  • Back-End : serveur SQL qui contient la configuration (une mise en miroir de la base de données est recommandée)
  • Médiation : serveur nécessaire pour la voix, il sert d'interconnexion entre Skype et le monde téléphonique
  • Edge : serveur qui permet la communication avec et depuis l'extérieur
  • Reverse Proxy (rôle non Skype) : serveur qui permet la publication de tous les services web

Il est possible également de déployer les rôles suivants :

  • Directeur : serveur qui permet d'authentifier les utilisateurs avant de transmettre la demande de connexion au Front-End. Il permet de ne pas faire tomber les Front-End en cas d'attaque (type DDOS)
  • Persistent Chat : serveur de conversations permanentes, il permet d'avoir des salles de conversations multi-utilisateurs 
  • Watcher Node : serveur qui exécute des transactions synthétiques afin d'avoir plus de rapport dans SCOM  
  • Office Web Apps (rôle non Skype) : serveur qui permet de partager des PowerPoint dans Skype

Enfin pour que la téléphonie fonctionne il est nécessaire d'avoir une passerelle PSTN.

Ce qu'il faut retenir

Il est possible de faire différentes architectures de Skype for Business. Celle-ci doit être faite en fonction des besoins. 

Voilà qui conclut la première partie de mon retour d'expérience. A bientôt pour la suite !

Skype for Business - Retour d'expérience sur la mise en place de la téléphonie 2/3

Contexte

Cet article divisé en trois parties est un retour d'expérience sur la migration d'une téléphonie VOIP/TOIP vers une Skype for Business. Voici la seconde partie qui traitera des différents aspects qui doivent être pris en compte lors de la migration.

Préparer la migration

Choix des terminaux

Le choix des nouveaux terminaux est un élément important de la migration. De nombreux modèles de téléphones et de casques sont compatibles avec Skype for Business. Voici les principaux facteurs de décisions :

  • Qualité du son (entrant et sortant)
  • Qualité générale du produit : est-il solide ?
  • Ergonomie / prise en main / confort
  • Support : quelles parties du téléphone / casque peut-on changer (câble, coussinets, mousse...) ? peut-on changer facilement ces pièces ?
  • Prix
  • Possibilité d'approvisionnement du fournisseur

Ce choix doit être fait à l'aide d'utilisateurs et il est également conseillé de prévoir différentes gammes de produits en fonction des utilisateurs (utilisateur standard, VIP...).

Ne rien oublier !

Le monde de la téléphonie est vaste et ne se limite pas uniquement aux téléphones des utilisateurs.

De nombreuses autres solutions utilisent les lignes téléphoniques classiques tels que :

  • Les fax ou les serveurs de fax
  • Les timbreuses
  • Les centres d'appel (Service Desk par exemple) et les groupements d'appels (cellule voyage par exemple)
  • Les accueils
  • Les relations entre patrons et secrétaires

Exceptions

Parmi les nombreuses solutions qui utilisent les lignes téléphoniques, certaines doivent utiliser des lignes classiques et ne doivent pas être migrées :

  • Les ascenseurs
  • Les alarmes

Maquette

Comme dans de nombreux projets, monter une architecture de recette est fortement recommandé. Celle-ci doit être le plus ressemblant possible à l'architecture de production. Cette maquette permettra d'effectuer différents tests : ajout/suppression d'un rôle, modification d'une option, tests de failover...

Conclusion

La migration de la téléphonie doit être bien préparée. Un grand nombre de décisions sont à prendre avant de lancer le projet. Certains choix prennent plusieurs semaines avant d'être validé (choix des terminaux par exemple). Ce temps d'analyse et de décisions est impératif pour éviter les problèmes durant la phase de migration.

Voilà qui conclut la seconde partie de mon retour d'expérience. A bientôt pour la suite !

Skype for Business - Retour d'expérience sur la mise en place de la téléphonie 3/3

Contexte

Cet article divisé en trois parties est un retour d'expérience sur la migration d'une téléphonie VOIP/TOIP vers une Skype for Business. Voici la troisième partie qui traitera des solutions connexes à Skype for Business afin d'augmenter le catalogue de fonctionnalités de la solution.

Solutions connexes

Skype for Business n'a pas par défaut une solution pour l'ensemble des besoins téléphonique d'une société. Il existe des solutions tierces qui s'intègrent avec Skype. En voici quelques-unes.

ACD

Les ACD (ou Automatic Call Distribution) sont des dispositifs (logiciels ou matériels) qui permettent la gestion d'un centre d'appels. Ces centres d'appels peuvent être des accueils, des relations patron / secrétaire, un service support...

Par défaut, Skype intègre les Response Groups. Cette fonctionnalité permet de faire des groupements d'appels. Malheureusement cette fonctionnalité est limitée et ne permet pas de répondre à tous les besoins. 

J'ai pu tester deux solutions d'ACD lors de mes projets qui sont :

 Logs et facturation

Il est possible d'activer dans Skype for Business les rapports de surveillance. Pour cela, il faut configurer le rôle SQL Reporting Services sur un serveur Back-End. Ces logs tracent l'ensemble des communications des utilisateurs (chat, partages, appels entrants, sortants...).

Bien que ces logs existent, pour faire de la facturation sur les appels sortants ils sont peu exploitables. Il y a alors deux possibilités, faire appel à une solution tierce (comme Periscope GC http://www.cvt.com.au/periscopegcskypefb ou UC Analytics http://www.mindcti.com/uc-analytics/) ou développer un rapport personnalisé dans SQL Reporting Services.

Conclusion

De nombreux éditeurs ont développés des solutions supplémentaires pour Skype for Business. Microsoft recense l'ensemble des applications tierces compatibles sur le site http://apps.skypeforbusiness.com/.

Ce billet termine mon retour d'expérience sur la téléphonie à travers Skype for Business. J'espère qu'il vous a été utile. 

Skype for Business – Accès à la messagerie vocale depuis un téléphone

Contexte

Lors de l’installation d’un téléphone Skype (type Polycom VVX400 ou AudioCodes 440HD) l’appel vers la messagerie vocale de l’utilisateur ne fonctionne pas.

En appelant la messagerie depuis le client Skype for Business l’appel fonctionne.

Solution

La connexion des téléphones au compte Skype de l’utilisateur se fait via les serveurs Skype for Business mais la messagerie vocale se trouve sur les serveurs Exchange (rôle UM) et non pas sur les serveurs Skype for Business.

Pour faire fonctionner les appels vers la messagerie vocale il faut donc ouvrir certains ports des téléphones vers les serveurs Exchange :

Source Destination Ports
VLAN VOIP IP Exchange Server (rôle UM) TCP : 5060, 5061, 5062, 5063, 5065, 5066, 5067, 5068
VLAN VOIP IP Exchange Server (rôle UM) UDP : 1024 à 65535

Exchange Hybride & Publication KEMP – Erreur lors des migrations

Contexte

Dans une architecture Exchange 2013 Hybride où les publications web sont faites par des boitiers KEMP vous ne pouvez pas faire de migration.

En effet vous obtenez l’erreur suivante The connection to the server ‘Exchange Server’ could not be completed.

01

Explications et solution

La première chose à valider est l’activation du proxy MRS sur les serveurs Exchange.

Pour cela depuis le centre d’administration Exchange, allez dans Serveurs puis Répertoires virtuels et vérifiez que sur l’ensemble des répertoires EWS l’option Activer le point de terminaison du proxy MRS est cochée.

2016-09-15_145522

2016-09-15_145247

Si c’est bien le cas, le problème peut venir de la configuration de la publication des services web d’Exchange sur le KEMP.

Depuis l’interface d’administration KEMP, allez dans System Configuration > Miscellaneous Options > L7 Configuration.

Modifiez la valeur du paramètre 100-Continue Handling pour RFC-7231 Compliant.

03

La modification de cette valeur va permettre au boitier KEMP de ne pas rejeter la demande de l’assistant de migration.

En essayant à nouveau de faire une migration, l’assistant passera à l’étape suivante.

Skype for Business – Erreur d’accès aux Reports Services

Contexte

L’outil Skype for Business intègre un outil de reporting basé sur SQL Reports Services. Lorsque vous vous connectez au site des rapports Skype, l’erreur suivante apparait :

2016-09-02_095801

Explications

Cette erreur est due au mirroring des bases SQL de Skype for Business. Certaines bases SQL se trouvent sur un serveur A (serveur principal) et certaines bases SQL se trouvent sur un serveur B (serveur miroir).

2016-09-02_094940

Pourquoi cette bascule ?

Les trois serveurs SQL (le serveur principal, le serveur miroir et le serveur témoin) se ping constamment pour valider leur connexion. Par défaut sur chaque base le timeout du mirroring est configuré à 10 secondes.

Ce qui signifie que si le serveur principal ne répond pas à un ping en moins de 10 secondes, la base bascule vers le second serveur.

Solution

Résolution de l’erreur

Pour résoudre cette erreur il faut basculer les bases qui se trouvent sur le serveur B (miroir) vers le serveur A (principal). Si l’erreur se produit trop souvent, il est possible d’augmenter la valeur du timeout.

Pour basculer les bases, dans SQL Server Management Studio, faites un clic droit sur la base à basculer puis dans Tasks, cliquez sur Mirror…

2016-09-02_095724

Dans la partie Mirroring, cliquez sur Failover.

2016-09-02_095907

Un message d’information apparait pour nous prévenir de la bascule. Cliquez sur Yes pour valider l’action.

2016-09-02_095948

Cette action est à répéter sur chaque base qui se trouve sur le serveur B.

Une fois l’ensemble des bases sur le serveur A, les rapports sont à nouveau disponibles.

2016-09-02_100136

Modification du timeout

Pour valider la valeur du mirroring, lancez la commande suivante dans SQL Server Management Studio :

SELECT Mirroring_Connection_Timeout FROM sys.database_mirroring WHERE database_id = db_id(‘DATABASE_NAME’)

2016-09-02_100240

Il est possible de modifier cette valeur avec la commande suivante :

ALTER DATABASE database_name SET PARTNER TIMEOUT 20

2016-09-02_100331

Relancez la première commande pour valider le changement.

2016-09-02_100410

Il n’est cependant pas recommandé de trop augmenter la valeur du timeout. En effet en cas de vrai coupure la bascule des bases sera plus longue.

Si en augmentant le timeout à 15 ou 20 secondes le problème se reproduit souvent, une étude du réseau est nécessaire.

Skype for Business / Lync Server – Hybridation avec Office 365 – Partie 1/2

Contexte

Dans cet article la mise en place du mode hybride entre Skype for Business (SfB) OnPremise et Skype Online sera expliquée. La partie hybride Cloud PBX ne sera pas évoquée.

La mise en place du mode hybride étant légèrement différente entre Skype for Business et Lync Server, cet article sera découpé en deux parties. La première partie sur portera sur Skype for Business 2015 / Skype Online. La seconde partie portera sur Lync Server 2010-2013 / Skype Online.

Mode hybride Skype for Business / Skype Online

Prérequis

Pour pouvoir mettre en place le mode hybride entre SfB OnPremise et Skype Online, certains prérequis doivent être respectés :

  • Une architecture Skype for Business 2015 (avec les dernières mises à jour) contenant au minimum un serveur Edge
  • Un tenant Office 365
  • La synchronisation des comptes utilisateurs entre l’Active Directory et Office 365 (DirSync, Azure AD Connect,...)
  • L’ADFS doit être configurée
  • Des licences utilisateurs Office 365
  • Un compte utilisateur ayant les droits CSAdministrator
  • Un compte utilisateur ayant les droits d’administration Skype Entreprise dans Office 365
  • La liste des domaines fédérées dans Skype Online doit être identique à celle de Skype for Business OnPremise

Note : L’ensemble des entrées DNS doivent pointer sur les serveurs Skype for Business OnPremise. Aucun changement n’est à prévoir.

Mise en place

Depuis un serveur Front-End, lancez la commande suivante depuis le Management Shell (en tant qu'administrateur) pour vérifier que les paramètres AllowFederatedUsers et AllowOutsideUsers sont à True et que le paramètre RoutingMethod corresponde à UseDnsSrvRouting :

Get-CsAccessEdgeConfiguration

GetCsAccessEdgeConf

Si ce n’est pas le cas, exécutez la commande suivante :

Set-CSAccessEdgeConfiguration -AllowOutsideUsers $True -AllowFederatedUsers $True -UseDnsSrvRouting

Exécutez la commande Get-CsHostingProvider pour identifier le provider Skype for Business (ou Lync Online).

image

Supprimez le provider Skype for Business existant via la commande Remove-CsHostingProvider.

image

Exécutez la commande suivante pour recréer le provider avec les bons paramètres :

New-CSHostingProvider -Identity SkypeforBusinessOnline -ProxyFqdn "sipfed.online.lync.com" -Enabled $true -EnabledSharedAddressSpace $true -HostsOCSUsers $true -VerificationLevel UseSourceVerification -IsLocal $false -AutodiscoverUrl https://webdir.online.lync.com/Autodiscover/AutodiscoverService.svc/root

image

Une fois la partie OnPremise configurée, il faut configurer la partie Online. Pour cela vous devez vous connecter à Skype Online en PowerShell (via le module Skype for Business Online https://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=39366).

Exécutez les commandes suivantes :

Import-Module SkypeOnlineConnector

$cred = Get-Credential <Compte administrateur Skype Online>

$CSSession = New-CsOnlineSession –Credential $cred

Import-PSSession $CSSession –AllowClobber

6

Ensuite vérifiez dans la configuration du tenant si le paramètre SharedSipAddressSpace est à True.

Si ce n’est pas le cas, utilisez la commande suivante pour le passer à True :

Set-CsTenantFederationConfiguration –SharedSipAddressSpace $true

7

Allez sur le portail d'administration Skype Online, vérifiez que le paramètre External Access soit à On except for blocked domains ou à On only for allowed domains.

Capture d’écran 2016-06-28 à 23.28.22

Maintenant que ces commandes sont passées, connectez-vous sur la console d’administration de SfB OnPremise, cliquez sur Sign in to Office 365 et indiquez le compte administrateur de Skype Online.

Des que vous êtes connectés, cliquez sur Set up hybrid with Skype for Business Online.

image

Cliquez sur Next.

image

Si au moment de la validation du mode hybride les erreurs suivantes apparaissent, patientez quelques instants que la réplication des paramètres modifiés précédemment soient prise en compte sur l’ensemble des serveurs.

image

Une fois tous les paramètres synchronisés, la fenêtre suivante s’affiche et le mode hybride est actif.

image

Bascule d’utilisateurs

Une fois que le mode hybride est actif, il est possible de migrer un utilisateur de SfB OnPremise vers Skype Online (et inversement).

Attention : La migration d'un utilisateur peut lui faire perdre l'ensemble de ses contacts Skype.

Pour migrer un utilisateur, vérifiez qu'il possède une licence comprenant la fonctionnalité Skype Online.

2016-06-28_154728

Depuis la console d’administration SfB OnPremise, recherchez l’utilisateur, sélectionnez-le, cliquez sur Action et enfin sur Move selected users to Skype for Business Online…

2016-06-28_155024

Validez les différentes étapes en cliquant sur Next.

2016-06-28_1551382016-06-28_155208

2016-06-28_155444

L’utilisateur est alors dans Skype for Business Online.

2016-06-28_155552

La migration d’un utilisateur Online vers OnPremise se fait par le même procédé en sélectionnant Move selected users from Skype for Business Online…

2016-06-28_155620

Skype for Business / Lync Server – Hybridation avec Office 365 – Partie 2/2

Contexte

Ce billet est la seconde partie de l’article sur la mise en place du mode hybride avec Skype Online. Dans cet article la mise en place de l’hybridation entre Lync Server 2010 (ou 2013) sera traitée.

La grande différence entre l’hybridation SfB / Skype Online et Lync 2010-2013 / Skype Online est la gestion des comptes utilisateurs. En effet dans le cas du mode hybride avec Lync Server 2010/2013 toutes les migrations d’utilisateurs (OnPremise <-> Online) se fait uniquement par PowerShell.

Mode Hybride Lync Server 2010-2013 / Skype Online

Prérequis

Pour pouvoir mettre en place le mode hybride entre Lync Server 2010-2013 et Skype Online, certains prérequis doivent être respectés :

  • Une architecture Lync Server 2010 ou 2013 (avec les dernières mises à jour) contenant au minimum un serveur Edge
  • Pour une architecture Lync Server 2010, un serveur supplémentaire avec les outils d’administration Lync Server 2013 est obligatoire
  • Un tenant Office 365
  • La synchronisation des comptes utilisateurs entre l’Active Directory et Office 365 (DirSync, Azure AD Connect,...)
  • L’ADFS doit être configurée
  • Des licences utilisateurs Office 365
  • Un compte utilisateur ayant les droits CSAdministrator
  • Un compte utilisateur ayant les droits d’administration Skype Entreprise dans Office 365
  • La liste des domaines fédérées dans Skype Online doit être identique à celle de Lync Server

Note : L’ensemble des entrées DNS doivent pointer sur les serveurs Skype for Business OnPremise. Aucun changement n’est à prévoir.

Mise en place

Comme décrit précédemment, les outils d’administration Lync Server 2013 sont obligatoires, donc si vous avez une architecture Lync Server 2010, installez-les sur un serveur d'administration depuis l’iso de Lync Server 2013.

Remarque : Les outils d'administration Lync Server 2013 ne peuvent pas être installés sur un serveur ayant des services Lync Server 2010.

Lync2013Admin

Depuis un serveur Front-End (ou le serveur d’administration), lancez la commande suivante depuis le Management Shell (en tant qu'administrateur) pour vérifier que les paramètres AllowFederatedUsers et AllowOutsideUsers sont à True et que le paramètre RoutingMethod est à UseDnsSrvRouting :

Get-CsAccessEdgeConfiguration

1

Si ce n’est pas le cas, exécutez la commande suivante :

Set-CSAccessEdgeConfiguration -AllowOutsideUsers $True -AllowFederatedUsers $True -UseDnsSrvRouting

Exécutez la commande Get-CsHostingProvider pour identifier le provider Skype for Business (ou Lync Online). 

2

Supprimez le provider existant via la commande Remove-CsHostingProvider.

3

Exécutez la commande suivante pour recréer le provider avec les bons paramètres :

New-CSHostingProvider -Identity SkypeforBusinessOnline -ProxyFqdn "sipfed.online.lync.com" -Enabled $true -EnabledSharedAddressSpace $true -HostsOCSUsers $true -VerificationLevel UseSourceVerification -IsLocal $false -AutodiscoverUrl https://webdir.online.lync.com/Autodiscover/AutodiscoverService.svc/root

4

5

Une fois la partie OnPremise configurée, il faut configurer la partie Online. Pour cela vous devez vous connecter à Skype Online en PowerShell (via le module Skype for Business Online https://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=39366).

Exécutez les commandes suivantes :

Import-Module SkypeOnlineConnector

$cred = Get-Credential <Compte administrateur Skype Online>

$CSSession = New-CsOnlineSession –Credential $cred

Import-PSSession $CSSession –AllowClobber

6

Ensuite vérifiez dans la configuration du tenant si le paramètre SharedSipAddressSpace est à True.

Si ce n’est pas le cas, utilisez la commande suivante pour le passer à True :

Set-CsTenantFederationConfiguration –SharedSipAddressSpace $true

7

Allez sur le portail d'administration Skype Online, vérifiez que le paramètre External Access soit à On except for blocked domains ou à On only for allowed domains.

Capture d’écran 2016-06-28 à 23.28.22

Le mode hyrbide est désormais en place.

Bascule d’utilisateurs

Attention : La migration d'un utilisateur peut lui faire perdre l'ensemble de ses contacts Lync.

Dans un premier temps, connectez-vous au portail d’administration de Skype Online et récupérez le début de l’URL, dans le cas ci-dessous https://admin1e.online.lync.com/

image

Pour migrer des utilisateurs vous devrez utiliser le début de l’URL complétée par HostedMigration/hostedmigrationservice.svc.

Ici, l’URL finale sera https://admin1e.online.lync.com/HostedMigration/hostedmigrationservice.svc

Maintenant pour migrer un utilisateur OnPremise vers Online, exécutez la commande depuis le Management Shell Lync Server 2013 (depuis le serveur d’administration si vous avez une architecture Lync 2010).

$cred = Get-Credentials <Compte administrateur Skype Online>

Move-CsUser –Identity <UPN> -Target sipfed.online.lync.com -Credential $cred –HostedMigrationOverrideUrl <URL>

8

Pour migrer un utilisateur Online vers OnPremise, exécutez la commande depuis le Management Shell Lync Server 2013 (depuis le serveur d’administration si vous avez une architecture Lync 2010).

$cred = Get-Credentials <Compte administrateur Skype Online>

Move-CsUser –Identity <UPN> –Target <FQDN Front-End>-Credential $cred –HostedMigrationOverrideUrl <URL>

9

Skype Entreprise – Icônes et/ou textes manquants sur le client

Contexte

Dans le client Skype Entreprise certains textes et/ou icônes sont manquants, comme lorsque l’on ouvre le panneau de partage dans une fenêtre de conversation.

image

Solution

Après investigation, il s’avère que c’est un fichier DLL qui est responsable de ce bug. Le fichier DLL se trouve dans C:\Programmes\Microsoft Office\Office15\1036\ et se nomme LyncDesktopResources.dll.

La version qui pose problème dans notre cas est 15.0.4699.1000.

image

Récupérez ce fichier DLL depuis un poste qui ne rencontre pas le problème. Ici le fichier récupéré est en version 15.0.4797.1000.

image

Renommez le fichier DLL en .old et copiez le nouveau fichier.

clip_image002

Fermez le client et relancez-le.

Les textes et icones s’affichent alors correctement.

clip_image001

Solution 2 : Dans le cas où vous n’avez pas d’autres postes pour récupérer le fichier DLL, désinstallez complètement la suite Office. Supprimez ensuite le dossier C:\Programmes\Microsoft Office\Office15. Réinstallez la suite Office.

Mise à niveau de Lync Server 2013 vers Skype for Business Server 2015

Contexte

Depuis le milieu de l’année dernière, la nouvelle version de Lync Server est sortie sous le nom de Skype for Business 2015.

Nous allons voir dans ce billet comment upgrader nos serveurs Lync 2013 vers Skype for Business 2015.

Prérequis

L’upgrade de Lync 2013 requiert certains prérequis :

  • Vérifier la présence de Microsoft .Net Framework 3.1 (avec HTTP Activation)
  • Vérifier la présence de Microsoft .Net Framework 4.5 (avec HTTP Activation)
  • Vérifier la présence de Windows Identity Foundation
  • Vérifier la présence de PowerShell 3.0
  • Installer le correctif suivant en fonction du système d’exploitation
    Windows Server 2008 R2 https://support.microsoft.com/en-us/kb/2533623
    Windows Server 2012 https://support.microsoft.com/en-us/kb/2858668
    Windows Server 2012 R2 https://support.microsoft.com/en-us/kb/2982006
  • Installer les dernières mises à jour de Lync Server 2013
  • Installer l’ensemble des mises à jours Windows Server disponibles
  • Mettre à jour SQL Server vers la version 2012 SP1 minimum
  • Avoir un serveur d’administration dans le domaine sans aucun composants Lync Server
  • L’ISO de Skype for Business Server 2015
    Lorsque Lync 2013 est présent dans une architecture il n’est pas nécessaire de faire une extension de schéma Active Directory pour installer Skype for Business 2015.

Installation

Vérification de la réplication

Lancer la commande Get-CsManagementStoreReplicationStatus pour vérifier que la réplication fonctionne correctement.

replic

Installation des outils Skype for Business 2015 sur le serveur d’administration

Monter l’ISO de Skype for Business Server 2015 et exécuter le setup.exe qui se trouve dans le dossier Setup\amd64\

image

On remarque que l’étape Prepare Active Directory est déjà faite. Cliquer sur Install Administration Tools et suivez les différentes étapes de l’installation.

image

Préparation de la topologie

Lancer le Topologu Builder et télécharger la topologie existante.

imageimage

Dans la topologie, localiser le pool des serveurs Front-End dans la partie Lync Server 2013. Sur le pool, faire un clic-droit et choisir Upgrade to Skype for Business Server 2015…

image

Un message nous invite à confirmer la mise à niveau.

image

Le pool de Front-End est désormais visible sur la topologie dans la partie Skype for Business Server 2015

image

Faire la même opération pour tous les autres pools déployés (Edge, Persistent Chat…).

imageimage

Publier la topologie pour que ces changements soient pris en compte.

image

Mise à jour des serveurs

Maintenant que la nouvelle topologie est faite, il est possible de mettre à jour les serveurs.
Dans ce cas précis, l’update des serveurs se fera dans cet ordre : Front-End, Persitent-Chat, Edge.

Sur le serveur Front-End lancer le setup.exe qui se trouve sur l’ISO de Skype for Business Server 2015. Un assistant d’upgrade apparait et met à jour automatiquement le serveur avec les informations qu’il a récupéré de la topologie.

imageimage

Une fois l’installation terminée, un message nous informe qu’il faut lancer la commande Start-CSPool.

Attention, si le pool contient plusieurs serveurs Front-End, il faut tous les mettre à jour avant de lancer la commande.

image

Recommencer l’opération pour l’ensemble des serveurs Lync Server 2013.

Remarque : Avant de mettre à jour les serveurs Edge, il est nécessaire d’exporter la configuration depuis un serveur Front-End et de l’importer sur les serveur Edge en utilisant les commandes PowerShell suivantes :

  • Export-CsConfiguration –FileName “C:\temp\Configration.zip”
  • Import-CsConfiguration –FileName ‘C:\temp\Configuration.zip” –LocalStore

Vérification

Une fois l’ensemble des serveurs mis à jour, lancer la commande Get-CsManagementStoreReplicationStatus pour vérifier que la réplication fonctionne. On remarque que la version des serveurs est passée de 5.0.x à 6.0.x.

replic2