PI Services

Le blog des collaborateurs de PI Services

Intune : Résoudre les problèmes OOBE Autopilot

Description du problème

L'ordinateur démarre le déploiement Autopilot mais dans l'étape de configuration « Compte », cet écran s'affiche :


Au lieu de cet écran :


--> Si l'utilisateur final choisit "Configurer pour un usage personnel", il sera invité à créer un compte local/compte personnel Microsoft, au lieu d'utiliser son compte Entreprise
--> Par conséquent, l'ordinateur ne rejoindra pas Azure AD et ne sera pas inscrit à Intune

Résultats de troubleshooting

Collectez les journaux de diagnostic de l'ordinateur en exécutant la commande cmd ci-dessous localement (en tant qu'administrateur) :
"MDMDiagnosticsTool.exe -area Autopilot -cab C:\temp\Autopilot.cab"
Une fois généré, ouvrez le fichier compressé et recherchez "microsoft-windows-moderndeployment-diagnostics-provider-autopilot.evtx"
Dans ce journal d'observateur d'événements, vous devriez trouver les événements d'information et d'avertissement ci-dessous :

- Information event ID 153 :

- Warning event ID 100 :

Suite à cet article Microsoft, ces ID d'événement sont expliqués comme suit :

Troubleshoot Autopilot OOBE issues

Conclusion

Selon le troubleshooting, le problème décrit est lié à une erreur temporaire lorsque l'appareil essaie ou attend le téléchargement d'un profil de déploiement Autopilot.

Cette erreur temporaire peut être le résultat de :

- Problème de filtrage de connexion Internet

- Un profil Autopilot qui n'est toujours pas attribué à l'appareil :

  • Le Hash de l'appareil est correctement importé mais l'adhésion au groupe dynamique pour l'attribution du profil Autopilot est toujours en cours (nous pouvons attendre environ une heure après l'import du csv contenant le Hash et avant de commencer le déploiement de l'appareil, pour nous assurer que tout est bien configuré du côté Intune Autopilot)
  • Le Hash de l'ordinateur n'a pas été correctement importé dans Intune, colonne Group Tag manquante par exemple

Navigateur : GPO pour configurer le mode IE dans Edge

Microsoft Edge intègre un mode IE (mode Internet Explorer) qui permet de s'appuyer sur les composants d'IE pour ouvrir certains anciens sites qui ne fonctionnent pas sur les nouveaux navigateurs.

Ci-dessous les étapes pour activer le mode IE dans Microsoft Edge via GPO :

1. Récupérer les fichiers ADMX

Si ce n'est pas déjà le cas, il faut récupérer les fichiers ADMX d'Edge et les intégrer dans votre contrôleur de domaine.

Les fichiers ADMX peuvent être téléchargés ici : Fichiers ADMX d'Edge

2. Configurer IE Mode en GPO

Dans l'éditeur de stratégie de groupe, créez une nouvelle GPO

Sur le dossier "Microsoft Edge" sous "Configuration ordinateur" > "Stratégies" > "Modèles d'administration", recherchez le paramètre "Configurer l'intégration d'Internet Explorer". Activez ce paramètre et choisissez le mode d'intégration "Mode Internet Explorer"

Si vous activez uniquement ce paramètre, le mode Internet Explorer sera automatiquement utilisé pour les sites de votre zone Intranet. Si vous désirez l'utiliser sur des sites externes et gérer une liste de sites, il faut activer le paramètre "Configurer la liste des sites en Mode Entreprise".

Il faut également spécifier le chemin vers le fichier XML qui contient la liste des sites

Afin de vérifier que la GPO s'applique bien, dans Edge, vous pouvez accéder à ce lien dans le navigateur Edge: edge://policy

3. Générer le fichier XML des sites pour IE Mode

Pour créer le fichier XML avec la liste des sites, vous pouvez utiliser ce code de base :

<site-list version="4">
   <created-by>
      <tool>EMIESiteListManager</tool>
      <version>12.0.0.0</version>
      <date-created>07/19/2022 14:03:04</date-created>
   </created-by>
   <site url="www.piservice.fr">
      <compat-mode>Default</compat-mode>
      <open-in>IE11</open-in>
   </site>
   <site url="blog.piservices.fr">
      <compat-mode>Default</compat-mode>
      <open-in>IE11</open-in>
   </site>
</site-list>

Il y a un outil pour générer ce code XML qui s'appelle "Enterprise Mode Site List Manager" qui peut être téléchargé ici: EMSLM

Une fois installé, ouvrez l'outil et cliquez sur le bouton "Add", vous pouvez ajouter un site à la liste et indiquer les paramètres qui s'appliquent pour ouvrir ce site. Lorsque la liste est prête, cliquez sur le bouton "File" puis "Save to XML".

Lorsque vous accédez à un site de cette liste dans Edge, une icône IE apparaîtra dans la barre d'adresse pour vous indiquer qu'il s'exécute via le mode IE, tout en étant toujours dans Edge.

Documentation officielle :

MECM : Paramètres de langue dans SUP pour Windows 11 Servicing (déploiement Feature Updates)

Contrairement aux versions précédentes de Windows, les Feature Updates de Windows 11 dans MECM Servicing nécessitent de définir toutes les langues nécessaires dans le point de mise à jour logicielle. Sinon, ils seront synchronisés mais pas téléchargés.

Configuration classique pour Windows 10

Prenant un exemple où on souhaite télécharger les Feature updates Windows 10 en Anglais, Français, Italien, Allemand et Espagnol :

--> Uniquement deux langues cochées dans la configuration SUP, mais les Feature Updates Windows 10 peuvent être synchronisés et téléchargés en plusieurs langues.

Configuration pour Windows 11

Le Windows Servicing dans MECM ne télécharge les maj d'upgrade Windows 11 que si les langues sont configurées dans SUP.

Prenant le même exemple ci-dessus (Anglais, Français, Italien, Allemand et Espagnol) :

Si on ne coche que Français et Anglais, les Feature Updates Windows 11 seront synchronisés en plusieurs langues mais ne peuvent être téléchargés que en langue française et anglaise.

Azure Hybrid Device - Bouton SSPR ne s'affiche pas quand l'enregistrement de l'ordinateur est en Pending

Pour afficher le bouton SSPR (Self-Service Password reset) sur l'écran d'ouverture de session Windows 10, il faut ajouter la clé de registre ci-dessous manuellement ou via GPO (sous réserve d'avoir SSPR déjà activé pour l'utilisateur et l'ordinateurs est joint à Azure AD en mode Hybride) :

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\AzureADAccount] 

"AllowPasswordReset"=dword:00000001 

Dans certains cas, même après l'ajout de cette clé de registre, le bouton SSPR ne s'affiche pas sur l'écran d'ouverture de session.

En regardant sur Azure AD, l'état de la machine qui n'a pas fonctionné, nous avons constaté qu'elle est bien Hybrid Azure AD Joined mais le statut d'enregistrement est en Pending

Afin de résoudre ce problème, il faut forcer l'enregistrement de la machine à Azure AD en ajoutant les deux valeurs de la clé de registre ci-dessous :

[HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\CDJ\AAD] 

"TenantId"="<YourTenantId>" 

"TenantName"="<YourCompany.com>" 

Une fois ajoutés, redémarrez l'ordinateur et il sera enregistré dans Azure AD.

Sur l'écran d'ouverture de session, le bouton SSPR doit maintenant s'afficher.

 

 

MECM (SCCM) : Bonnes pratiques pour Windows 10 Servicing Upgrades (mises à jour des fonctionnalités)

Dans un projet de migration de Windows 10 vers une nouvelle version en utilisant les mises à jour de fonctionnalités de Microsoft Endpoint Configuration Manager, il y a quelques bonne pratiques à appliquer pour optimiser le process.

Ci-dessous 4 bonnes pratiques :

1. Définissez les paramètres ci-dessous sur la règle du plan de maintenance pour vous assurer de ne pas avoir de groupe de mise à jour logicielle vide après une synchronisation mensuelle des mises à jour SCCM, où les mises à jour des fonctionnalités sont remplacées (exemple de migration vers Windows 10 1909)

2. Augmentez la durée d'exécution maximale des mises à jour des fonctionnalités de Windows 10, de 120 minutes (valeur par défaut) à 600 minutes pour éviter la corruption de la migration (pour les appareils lents)

3. Définissez un plan de gestion de l'alimentation personnalisé sur les collections d'appareils cibles de migration pour désactiver le mode veille et l'arrêt du disque lorsque l'ordinateur n'est pas sur batterie

  • Assurez-vous que la gestion de l'alimentation est activée dans les paramètres du client

  • Sur une collection contenant tous les ordinateurs cibles pour la migration, définissez un plan personnalisé (ConfigMgr) pour les plans Peak et Non-Peak avec les modifications suivantes :

4. Modifiez les paramètres du client dans l'onglet des mises à jour logicielles comme suit :

  • Calendrier d'analyse des mises à jour logicielles > A lieu toutes les 12h (valeur par défaut : 24h)
  • Planifier la réévaluation du déploiement > A lieu toutes les 12h (valeur par défaut : 24h)
  • Dès que l'échéance d'un déploiement de mise à jour logicielle est atteinte, installer tous les autres déploiement de mise à jour logicielle avec une échéance pendant une période de temps spécifiée > Non (valeur par défaut : Oui)
  • Spécifier la priorité du thread pour les mises à jour des fonctionnalisés > Normal (valeur par défaut : Non configuré)

Office : Erreur de mise à niveau du client Office 2016 vers la version M365 2008 en utilisant le centre logiciel MECM

Scenario:

L'utilisateur avait Office 2016 32 bits installé et souhaite faire une mise à niveau vers le client M365 v2008 (semi-annual channel).

Problème:

Lors de la mise à niveau, l'erreur 0x80077562 (-2146994846) s'affiche dans le centre logiciel MECM --> Tous les produits office ont cessé de fonctionner et Office 2016 n'a pas été supprimé des programmes.

Lorsque vous essayez de désinstaller manuellement l'ancienne version d'Office 2016, cette erreur s'affiche :

"La langue de ce package d'installation n'est pas prise en charge par le système"

Explication:

Cette erreur est parfois causée par l'échec des précédentes tentatives d'installation/désinstallation du produit Office.

Solution:

1. Réinstallez Office 2016 32 bits à l'aide des sources d'installation d'Office

2. Réessayez l'installation d'Office 365 à partir du centre logiciel

MECM (SCCM) : Windows 10 Servicing Upgrade, la fameuse erreur "L'opération n'a pas été effectuée car il n'y a pas d'utilisateur interactif connecté"

Dans un projet de migration de Windows 10 vers une nouvelle version en utilisant les mises à jour de fonctionnalités de Microsoft Endpoint Configuration Manager, il y a une erreur connue qui bloque la migration et bloque même le Retry.

L'erreur est la suivante : "L'opération n'a pas été effectuée car il n'y a pas d'utilisateur interactif connecté"

Cette erreur aura lieu quand il y a vraiment besoin d'une intervention utilisateur et que le mécanisme de mise à niveau Windows 10 en arrière plan ne peut pas remédier au problème automatiquement, généralement c'est l'un de ces deux cas :

1. Il y a un antivirus qui bloque la migration ou tout autre outil qui doit être mis à jour ou désinstallé

On peut détecter ce genre de problème en se connectant sur la machine, ouvrir le chemin suivant C:\$WINDOWS~BT\Sources\Panther, puis ouvrir le fichier CompatData*.xml le plus récemment modifié (c'est le fichier qui contient les données de scan de compatibilité)

Dans la capture ci-dessus, c'est l'outil de sécurité Check Point Endpoint Security qui a bloqué la migration Windows 10.

Vous pouvez utiliser le lien Microsoft qui est proposé dans le fichier xml pour trouver une solution.

2. Reset manuel de la migration

Pas mal de fois, le fichier de compatibilité CompatData*.xml ne contient aucun bloqueur dur de la migration et pourtant elle est bloquée.

Dans ce cas, il faut manuellement faire un reset de la migration par la suppression du dossier "$WINDOWS~BT" et le nettoyage du contenu du dossier "C:\Windows\SoftwareDistribution\Download".

Une fois ces actions sont faites, la migration fait un Retry automatiquement.

 

Remarque:

"$WINDOWS~BT" est un dossier caché

MECM (SCCM) : Windows 10 Servicing Upgrade - Problèmes connus

Dans un projet de migration de Windows 10 vers une nouvelle version en utilisant les mises à jour de fonctionnalités de Microsoft Endpoint Configuration Manager, on peut citer quelques problèmes connus et comment les corriger ou contourner.

  1. Problèmes de compatibilité
  • La version de Trend Micro n’est pas à jour (les versions inférieures à 6.7.x bloquent) > Migration bloquée

        > Solution: désinstaller Trend Micro ou mettre à jour la version

  • Client VMWare Workstation installé (les versions VMWare v12.5.7 et v12.1 ou inférieures bloquent) > Migration bloquée

        > Solution: Désinstaller VMWare Workstation Client ou mettre à jour la version installée

  • Le pilote Bluetooth Realtek n’est pas prêt pour la migration vers Windows 10 > Migration bloquée

        > Solution: Mettre à jour le pilote Bluetooth vers la version 1.5.1012 ou ultérieure

Source : <https://support.microsoft.com/en-us/help/4529832/updating-to-windows-10-version-1903-on-devices-with-some-driver-versio>

Impact sur l’utilisateur : aucun impact

  1. Le client est considéré comme conforme sans avoir vraiment installé la mise à niveau vers Windows 10
  • Vérifiez si l’ordinateur voit la mise à jour des fonctionnalités de Windows 10 comme requise dans SCCM

        > Si la mise à jour n’est pas requise, vérifiez si la langue du système d’exploitation est dans le scope de la migration ou si la version actuelle du système d’exploitation est trop vieille pour la version de mise à niveau cible

Impact sur l’utilisateur : aucun impact

  1. L’installation est « In progress » avec l’état "successfully installed update(s)"
  • Il s’agit d’un bug connu avec la version SCCM 1906 où les clients Configuration Manager détectent incorrectement l’état de cogestion

        > Solution: Installez le correctif SCCM KB4529827 (https://www.prajwaldesai.com/configuration-manager-1906-hotfix-kb4529827/)

Impact sur l’utilisateur : aucun impact

  1. Problèmes de corruption de mise à niveau
  • Erreur de délai d’expiration (l’ordinateur est trop lent ou trop utilisé pour dépasser le temps autorisé pour l’installation)
  • Erreur de travail annulée en raison de la déconnexion de l’utilisateur, du redémarrage de l’ordinateur ou de la mise en mode veille de l’ordinateur

        > Solution: attendez que le client réessaye automatiquement la tâche de mise à niveau

Impact sur l’utilisateur : aucun impact

  1. Problème de Rollback
  • Ordinateur bloqué après le redémarrage pour finaliser la mise à niveau de Windows avec les options suivantes :
    • Windows Rollback
    • Windows 10 (avec numéro de volume spécifié)
    • Windows 10 (avec numéro de volume spécifié)

        > Solution: choisissez l’option Windows Rollback

Impact sur l’utilisateur : faible impact

- Cliquez sur Windows Rollback et attendez environ 10 à 15 minutes pour récupérer l’écran de connexion Windows

 

Remarques :

  • L’impact sur l’utilisateur indique si l’utilisateur est bloqué pour travailler. S'il n'y a aucun impact c'est que l'utilisateur ne s'est même pas rendu compte du problème et que tout s'est passé en arrière plan.
  • Les fichiers log à analyser pour détecter le problème rencontré :

        - C:\Windows\CCM\Logs\UpdatesDeployment.log

        - C:\$WINDOWS.~BT\Sources\Panther\setupact.log

        - C:\$WINDOWS~BT\Sources\Panther\CompatData*.xml (le fichier le plus récemment modifié)

        N.B: "$WINDOWS~BT" est un dossier caché

MECM (SCCM) : Script de maintenance WSUS pour changer wsyncmgr purge des mises à jour expirées de 7 jours à 0 jour

Microsoft Endpoint Configuration Manager est capable de supprimer automatiquement le contenu des mises à jour logicielles des points de distribution lorsque ce contenu est lié à des mises à jour expirées. Ce processus permet de gérer l'espace disque sur vos points de distribution en supprimant tout contenu dont vous n'avez plus besoin.

Si celles-ci ne se trouvent dans aucun groupe de mises à jour logicielles, ConfigMgr purgera automatiquement les mises à jour expirées après 7 jours. Vous pouvez modifier le nettoyage à 0 jour si vous souhaitez que les composants wsyncmgr suppriment immédiatement les mises à jour expirées (en supposant qu'ils ne soient pas dans un groupe de mises à jour logicielles). On appelle ce nombre de jours, âge de nettoyage des mises à jour (Updates Cleanup Age)

Ci-dessous un script VBS qui permet de changer la valeur de l'âge de nettoyage des mises à jour sur votre ConfigMgr :

On Error Resume Next

'***  Define string variables for device, device Resource ID and user of interest

Class_Name = 		"SMS_SCI_Component"
Class_ItemName =	"SMS_WSUS_SYNC_MANAGER|<<<***CHANGEME***SCCMSERVERNAMEHERE>>>.YOURDOMAIN.COM"
Class_ItemType =	"Component"
Property_Name = 	"Updates Cleanup Age"
Property_SiteCode = 	"*****SCCMSITECODEHERE*****"
DesiredValue =		0

'***  Check parameters - we need the provider server name and the site code

set args=wscript.arguments

If args.Count = 2 then
	SMSProviderServer = UCASE(Wscript.Arguments(0))
	SiteCode = UCASE(Wscript.Arguments(1))
Else
	wscript.Echo "Incorrect command line arguments." & vbCrLf & "Usage: cscript /nologo ModifySCFProperty.vbs <smsproviderserver> <sitecode>" & vbCrLf & "Example: cscript /nologo ModifySCFProperty.vbs SERVER1 S01 > schedules.txt" & vbCrLf
	WScript.Quit(1)
End If


'***  Connect to the provider - report the error and terminate on failure

SMSProviderServer = "\\" + SMSProviderServer + "\"
Set ObjSvc = GetObject("winmgmts:" & "{impersonationLevel=Impersonate,authenticationLevel=Pkt}!" & SMSProviderServer & "root\sms\site_" & SiteCode)

If Err.Number <> 0 Then
	wscript.Echo "Failed to connect to provider server with code: " & Err.Number & ".  Aborting!"
	WScript.Quit(2)
End If

'***  Get the desired instance of the class

Set objInst = ObjSvc.Get(Class_Name & ".ItemName='" & Class_ItemName & "',ItemType='" & Class_ItemType & "',SiteCode='" & Property_SiteCode &"'")

If Err.Number <> 0 Then
	WScript.Echo "Failed to open desired object with error code " & Err.Number & " (" & Err.Description & ").  Aborting!"
	WScript.Quit(3)
End If

'***  Loop through the Properties until we find a match or run out

bFoundProperty = False

For Each objProp in objInst.Props
	If objProp.PropertyName = Property_Name Then
		bFoundProperty = True
		Exit For
	End If
Next

If bFoundProperty = False Then
	WScript.Echo "Desired object was found but property was not found.  Exiting without making any changes."
	WScript.Quit(4)
End If	

'***  Property found so check to see if existing value matches desired, changing it as appropriate

If objProp.Value = DesiredValue Then
	WScript.Echo "Property '" & Property_Name & "' found with desired value '" & DesiredValue & "'.  Not making any changes."
	WScript.Quit(0)
Else
	OriginalValue = objProp.Value
	objProp.Value = DesiredValue
	objProp.Put_
	objInst.Put_

	If Err.Number <> 0 Then
		wscript.Echo "Failed to save the desired change with code: " & Err.Number & ".  Aborting!"
		WScript.Quit(5)
	Else
		WScript.Echo "Property '" & Property_Name & "' successfully changed from '" & OriginalValue & "' to '" & DesiredValue & "'."
	End If
End If

 

Sources:

https://docs.microsoft.com/en-us/troubleshoot/mem/configmgr/software-update-maintenance

https://www.reddit.com/r/SCCM/comments/ab7v6f/software_updates_remove_old_ones/

https://youtu.be/wqBaTp855sk?t=1765

https://setupconfigmgr.com/wp-content/uploads/2018/06/Adjust-WSync_UpdateCleanupAge.zip

Powershell : Comparer une date manuellement saisie avec un format spécifique à la date du last logon d'un utilisateur dans Active Directory

Dans le cadre de l'automatisation, il arrive de recevoir une demande pour développer un script PowerShell pour le nettoyage ou la gestion de l'obsolescence des utilisateurs dans l'Active Directory.

Dans le script, vous aurez peut être besoin de comparer la date du last logon utilisateur dans l'Active Directory avec une date manuellement saisie (variable du script) avec un format spécifique.

Ci-dessous un exemple de PowerShell pour comparer une date donnée avec une date de last logon utilisateur dans Active Directory :

# Import Active Directory Module
Import-Module ActiveDirectory
 
#Set a fixed date for comparison
$Fixed_Date = "13/11/2021"
 
#Convert the fixed date from a string to a compatible specific format
$Fixed_Date_Convert = [datetime]::parseexact($Fixed_Date, 'dd/MM/yyyy', $null)  
 
#Get AD user last logon date in dd/MM/yyyy format
$ADUser = get-aduser "jdoe" -Properties lastlogondate | select @{Name=”ModifiedLastLogonDate”;Expression={$_.LastLogonDate.ToString(“dd/MM/yyyy”)}}
 
#Convert AD last logon date to a specific format to be compared with the chosen date above
$ADdate = [datetime]::parseexact($ADUser.ModifiedLastLogonDate, 'dd/MM/yyyy', $null)
 
if($ADdate -le $Fixed_Date_Convert)
    {
        echo "Active directory last logon date is inferior to the fixed date"
        }
    else
    {
        echo "Active directory last logon date is superior to the fixed date"
        }

Conclusion:

La méthode [datetime]::parseexact(dateString, format, provider) Convertit la représentation sous forme de chaîne spécifiée d'une date et d'une heure en son équivalent DateTime.