PI Services

Le blog des collaborateurs de PI Services

Maintenance d’un DAG – Les bonnes pratiques

Introduction

Un groupe de disponibilité dans Exchange permet de répliquer les bases entre plusieurs serveurs Mailbox. L’idée générale est qu’il y ai toujours une base de montée (base active) pendant qu’une ou plusieurs bases passives – situées sur d’autres serveurs du DAG - répliquent les derniers changement afin d’être prêtes à prendre le relais si le serveur hébergeant la base active ne répondrait plus.

image
Exchange 2013 permet jusqu’à 50 bases (actives et passives) par serveur et limite à 16 le nombre de serveurs Mailbox par DAG.

Le schéma à gauche présente un DAG composé de trois serveurs se partageant trois bases différentes.

Les bases en vertes sont les bases actives, celles en gris les passives. On remarque qu’il n’y a toujours qu’une seule base d’active parmi les trois présentes.

Lorsqu’une base n’est plus disponible, le composant “Active Manager” détecte l’indisponibilité et sélectionne parmi les bases passives candidates la plus apte à prendre le relai (Best Copy Selection).

Utilité

Lors d’une maintenance sur un membre d’un DAG Exchange (Database Availability Group), quelques précautions sont à prendre.

Or pourquoi prendre la peine d’exécuter les scripts de maintenance lorsque le rôle du DAG est justement de permettre la perte d’un ou plusieurs serveurs sans que les bases hébergées ne soient impactées ?

Bien que le DAG prévoit tout pour éviter la perte de données, la perte de données n’est pas impossible. En cas de problème, l’administrateur peut se voir obligé d’accepter une perte de données pour remonter les bases en échec…

Scripts & Explications

Après avoir vu les dangers d’une bascule ratée, comment préparer une maintenance sur un membre du DAG et comment faire face à une mauvaise réplication.

Etape 1 :

Sur le serveur à redémarrer exécuter la commande Powershell suivante :

C:\Program Files\Microsoft\Exchange Server\V15\scripts>.\StartDagServerMaintenance.ps1 –serverName MAIL01

Le serveur MAIL01 n’héberge plus de base active et peut maintenant être redémarré.

Etape 2 :

C:\Program Files\Microsoft\Exchange Server\V15\scripts>.\StopDagServerMaintenance.ps1 -serverName MAIL01

Cette commande va réactiver ce nœud du DAG le rendant “apte” à héberger des bases actives.

Etape 3 :

C:\Program Files\Microsoft\Exchange Server\V15\scripts>.\RedistributeActiveDatabases.ps1 –DagName DAG -BalanceDbsByActivationPreference -ShowFinalDatabaseDistribution -Confirm:$false

Ce dernier script à appliquer permet d’équilibrer les bases actives sur les membres du DAG.

Ajouter un commentaire

Loading