PI Services

Le blog des collaborateurs de PI Services

SCOM - Ressources "services" et "nom réseau" sur un cluster RMS

Un paramètre important lors de l’installation d’un serveur RMS en cluster:

Dans les propriétés des ressources services…

image

Il est indispensable dans l’onglet Dependencies de faire dependre la ressource sur le nom reseau du cluster RMS

image

Puis dans l’onglet General de cocher l’option Use Network Name for computer name

image

Ainsi les agents discuteront bien avec le SPN de la ressource RMS et non celui des nœuds physiques du cluster.

SCOM – Nouveau Management Pack d’administration SCOM 2007 R2

Microsoft a mis en ligne une nouvelle version du management pack d’administration “natif” de SCOM 2007 R2: la 6.1.7599.0

Parmi les nouveautés, peuvent être soulignés:

  • Une fonctionnalité permettant à l’agent SCOM de superviser sa propre consommation mémoire et en cas d’une consommation excessive, la capacité de s’auto-redémarrer.
  • Un meilleur suivi des agents inactifs: Si l’agent ne répond plus, test du ping du serveur hôte, démarrage du service s’il est simplement arrêté, éventuellement déclencher la réinstallation de l’agent…
  • Détection de problème au sein des Management Packs (aide à la détection des problèmes dans les découvertes, scripts, droits d’accès…)

Je vous laisse découvrir la suite en cliquant sur le lien ci-dessous:

http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?FamilyID=61365290-3c38-4004-b717-e90bb0f6c148&displaylang=en

SCOM - Agents bloqués en “Pending”

Nous avons rencontrés aujourd’hui un souci avec les agents scom 2007 R2.

Sur un cluster RMS, la procédure de déploiement d’agents se déroulait bien mais les agents ne s’installaient pas. Ces derniers restaient bloqués en « pending » avec une « installation in progress », les event ID 21016 apparaissent dans le journal d’évènements.

La solution pour les approuver fut de passer par la commande powershell : get-agentpendingaction | approve-agentpendingaction

SCOM – Nouveau site pour le Management Pack Catalog

clip_image001Le catalogue des “Management Pack” de System Center Operations Manager (et plus généralement la gamme system center) vient de subir un lifting.

Il s’agit désormais de Microsoft PinPoint:

clip_image002

Le site est pas mal, mais je regrette le fait qu’il ne soit plus possible d’effectuer un tri par date de publication. C’était en effet plus pratique pour rechercher les changements depuis la dernière visite… (pour ceux n’ayant pas la possibilité d’accéder au “catalog” depuis la console d’administration SCOM.)

SCOM - Ecologie

SCOM R2 se met au vert avec une nouveauté: le Power Management Pack

Il s’agit de quantifier la consommation et l’empreinte énergétique du parc de machines supervisées.

Pour cela, importez le management pack adéquat et ses dépendances si nécessaire:

image

Un nouveau template apparait désormais dans la zone Authoring:

image

Lors de la création d’un nouvel objet de supervision basé sur ce template…

image

Il vous ait demandé:

- La capacité total de votre alimentation électrique en kW (dans cet exemple 5000 kW)

- Le “Power budget”, entendez la consommation a ne pas dépasser (dans cet exemple 80 % de la capacité total (5000 kW)

image

- Le groupe de machine concerné par cette supervision

- Eventuellement, un ajout de consommation en kW pour les équipements non supervisés par SCOM mais faisant partie du périmètre de consommation électrique

image

Validez la création

image

Le nouveau pack est crée:

image

Des vues sont bien sur disponible pour monitorer ces nouveaux objets de supervision:

 

image

 

Des rapports détaillés sont également disponible sur la consommation électrique et sur l’empreinte Co2 du périmètre supervisé.

SCOM – SLD 2.0: attention aux fichiers de logs!

Si vous avez installé récemment le SLD 2.0 et que vous n’êtes pas très familier avec Sharepoint (comme moi), vous allez rapidement vous apercevoir d’une consommation “anormale” de l’espace disque sur le disque système.

Cette consommation est due à la génération un peu trop fréquente de fichiers de logs.

On peut le constater en se rendant dans le dossier c:\Program Files\Common Files\Microsoft Shared\web server extensions\12\LOGS:

image

Je vous conseille donc de réduire la génération des fichiers de logs en allant dans la console centrale d’administration Sharepoint,

image

puis “Operations” et “Diagnostic Logging”:

image

Modifier la section “Event Throttling” de manière à restreindre l’enregistrement des événements aux erreurs inattendues uniquement:

image

Si besoin, aller dans l’emplacement des fichiers de logs pour supprimer manuellement les fichiers obsolètes.

L’emplacement est mentionné sur la même page d’administration (Trace Log). Par défaut, il s’agit de “c:\Program Files\Common Files\Microsoft Shared\web server extensions\12\LOGS”

image

SCOM – Service Level Dashboard 2.0 (SLD 2.0)

image

La nouvelle version du Service Level Dashboard (version 2.0), qui rappelons-le sert à effectuer des mesures de qualité de service (SLA), s’appuie désormais sur Sharepoint!

 

Voici quelques une des subtilités liées à son installation:

Installation des pré-requis

Installation de Windows Sharepoint Services

Si vous en êtes au stade ci-dessous, arrêtez-vous tout de suite!

image 

En effet, le SLD 2.0 nécessite en pré-requis la version 3.0 de Windows Sharepoint Services.

Il ne s’agit donc pas de la version 2.0 intégrée à Windows Server 2003 (comme le montre la description de la capture ci-dessous) mais d’une version à télécharger ici, ou avec SP2 intégré ici.

image

Pour information: La version 3.0 n’est pas intégrée dans les services pack de Windows Server 2003.

Après avoir téléchargé Windows Sharepoint Services 3.0, lancer l’exécutable:

image

C’est mieux :-)

Suivre alors les instructions d’installation de Windows Sharepoint Services. Dans mon cas, il s’agit d’une installation en mode “Advanced” pour un serveur autonome (Stand Alone).

image

Une fois l’installation terminée, installer le “Service Level Dashboard 2.0”

Installation du Service Level Dashboard 2.0

Le “Service Level Dashboard 2.0” est téléchargeable ici. (ServiceLevelDashboard_x86.msi pour la version 32 bits ou x64 pour la version 64 bits)

image

Renseigner les informations de connexion au Data Warehouse de SCOM:

image

Spécifier les informations nécessaires à Sharepoint (propriétaire du site qui sera créé, nom de la base de données et serveur…)

image

NB: Nous allons conserver le port d’écoute par défaut: 51918

Cliquer sur “Next” puis patienter pendant la création du site web sharepoint d��dié au “reporting”:

image

image

=> Cette partie de l’installation peut prendre quelques minutes.

image

image

IMPORTANT:
Lors de ma première tentative d’installation du SLD 2.0, je me suis retrouvé sans site Web dédié au SLD de créé!
Après un nouveau test, je me suis aperçu que le site était créé au moment de l’apparition de la fenêtre MS-DOS ci-dessus, mais qu’il était supprimé en fin d’installation!

Un dernier test m’a permis de découvrir que la cause du problème venait d’Internet Explorer 8! Il m’a donc fallu le désinstaller (et revenir à IE6. IE7 devrait également fonctionner) pour que l’installation se déroule sans problème (et que le site reste).

Donc si vous avez installé les dernières mises à jours Windows update sur votre serveur, vous savez ce qu’il vous reste à faire. (du moins en attendant une compatibilité du SLD 2.0 avec IE8).

Import du management pack dans SCOM

 

Ouvrir la console d’administration de SCOM 2007 R2

Importer le Management Pack du Service Level Dashboard présent dans les sources d’installation:

image

image 

image

Utilisation

Création d’un Service Level Tracking

 

Aller ensuite dans la vue Authoring de la console d’administration:

image

Faire un clic droit dans la section droite, puis “Create”

image

Saisir un nom pour ce niveau de service

image

Spécifier ensuite quel est l’objet mesurer pour ce SLA

image

En cliquant sur Select, on obtient la liste des objets. Dans mon exemple, je sélectionne Active Directory Topology Root:

image

Cliquer sur Ok

image

Sélectionner dans quel management pack mémoriser ce Service Level et cliquer sur Next

Il faut maintenant définir le(s) seuil(s) correspondant aux engagements:

Cliquer sur Add, puis “Monitor state SLO”

image

Saisir un nom pour cet objectif, ainsi que l’objectif fixé et les critères de disponibilité. Exemple: 99% de disponibilité

image

Cliquer sur OK

image

Cliquer sur Next

image

et sur Finish

image

Fermer la fenêtre.

Le “Service Level” apparait dans la console d’administration:

image

Après quelques instant, se rendre sur le site Web du “Service Level Dashboard 2.0”:

Affichage du résultat

Le “Service Level” apparait dans le site (http://<nomDuServeur>:<Port d’écoute>):

image

image

SCOM – Nouveaux agents Linux/Unix

Microsoft vient de publier de nouveau agent pour les systèmes d’exploitations Unix/Linux.

Ces agents ajoutent le support de Suse Entreprise 11, Solaris Zone et corrigent un problème de charge CPU.

Attention: cette mise à jour est relativement conséquente puisqu’elle pèse tout de même 250Mo!

Le téléchargement se fait ici.